Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > FR > Recrutements > Offres de thèses 2018

SPECTRO — Préparation à la caractérisation in situ de la matière organique de la surface et sub-surface martienne par spectrométrie de masse : application à l’instrument MOMA

par Webmestre - publié le

Directeur de thèse : Armelle Riboulleau (LOG, Univ. Lille), Cristian Focsa (PhLAM, Univ. Lille), Kevin Lepot (LOG, Univ. Lille), Yvain Carpentier (PhLAM, Univ. Lille)

Laboratoire(s) d’accueil : LOG, PhLAM

Résumé du projet de thèse

L’objectif de cette thèse est d’appliquer les techniques de LDMS (Laser Desorption Mass Spectrometry) avec un instrument de pointe à haute résolution de masse, à la caractérisation de biomasses actuelles et fossiles. Les données ainsi générées pourront être comparées à celles qui seront produites par LDMS avec l’instrument MOMA qui sera embarqué par le robot européen qui explorera Mars en 2021 afin de rechercher d’éventuelles traces de vie actuelle et/ou fossile dans les sols. Les spectres obtenus par LDMS sur matériau naturel sont complexes à interpréter en raison d’interférences entre les minéraux et les structures organiques. Une base de données d’objets de références est donc indispensable à l’interprétation des données obtenues in situ sur Mars. En parallèle, les signatures moléculaires de différentes classes d’organismes fossiles seront comparées dans la perspective d’une taxonomie moléculaire de différents micro/macrofossiles anciens problématiques. Nous espérons ainsi mieux contraindre l’évolution des premières bactéries photosynthétiques, des premières algues, et des premières plantes sur Terre.