Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > FR > Présentation

Présentation de l’unité

Le laboratoire de Physique des Lasers, Atomes et Molécules (PhLAM) est une unité mixte de recherche, sous la double
tutelle du CNRS et de l’Université de Lille 1, dirigée par Marc Douay.

Le laboratoire PhLAM présente des activités de recherche dans 5 domaines principaux relevant de l’interaction lumière-matière :

Ces activités présentent une très forte composante expérimentale, dont l’évolution nécessite un accompagnement de plus en plus soutenu au niveau de la modélisation. L’intérêt premier de nos recherches relève de la physique fondamentale, mais avec un souci constant de ne pas négliger les applications.




Le laboratoire PhLAM a été lauréat de plusieurs projets labellisés dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) en 2012 :

  • Labex CEMPI Le projet propose la création d’un Centre de recherche unique couplant les mathématiques, l’informatique et la physique autour de l’étude des fibres optiques. Les applications sont nombreuses, notamment dans le domaines des nouvelles générations de systèmes de communication.
  • Labex CAPPA Ce laboratoire étudie les processus chimiques et physiques qui se développent dans l’atmosphère et dont sont responsables les aérosols. L’impact des aérosols sur les propriétés optiques de l’atmosphère sera analysé in situ et au laboratoire. Les études seront conduites à l’échelle locale comme à l’échelle globale de telle façon à cartographier et quantifier les sources des aérosols ainsi que la façon dont s’effectue leur transport dans l’atmosphère. Ces données seront utilisées pour paramétrer des modèles de transport des aérosols et ainsi que la contribution de ces derniers aux modèles décrivant le fonctionnement du climat.
  • Equipex FLUX (Fibres optiques pour les hauts Flux) Le projet FLUX concerne la transmission de lumière à haute intensité dans des fibres optiques. L’objectif principal est de révolutionner le monde des communications en rendant possible l’existence de super-autoroutes des transmissions optiques : la réalisation de systèmes Petabits (106Gbit/s). L’autre objectif vise à innover sur le transport et la génération de puissances optiques élevées. Les applications visées sont : la « fibre pour le vivant » (applications médicales), les sources fibrées haut flux, les fibres pour le TeraHertz.
  • Equipex REFIMEVE+ (Réseau Fibré Métrologique à Vocation Européenne) Le projet démontre un nouveau concept de référence de fréquence à partir de la distribution d’une porteuse ultra stable provenant d’une source atomique en utilisant internet. Les champs d’applications sont nombreux, de la prévention des risques sismiques à la conception de système de transports plus sûrs.

Le laboratoire compte 90 personnels permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, personnels techniques et administratif), 30 doctorants et une dizaine de post-doctorants.